samedi 25 février 2017

Cinquante nuances plus claires de EL.James

Titre: Cinquantes nuances plus claires
Auteur:  E.L James

Genre: Romance

Edition: JC Lattès
Publier: 2013


Pages: 594
Prix: 17€



Quatrième de couverture : 

A présent réunis, Ana et Christian ont tout pour être heureux : l'amour, la fortune, et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquantes Nuances sans perdre son intégrité ni son indépendance tandis que Grey s'efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d'oublier son terrible passé. Mais bientôt, alors que tout semblait leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité... Un happy end est-il possible pour Grey et Ana ?







Mon avis :

C'est avec nostalgie que je termine cette saga ( le tome1 à était un coup de coeur , le 2 également , même meilleur encore ! <3 )
Dans ce tome3 ( c'est celui que j'ai le moins aimé ) , j'ai pris plaisir à retrouver Christian et Ana leurs romance à encore évoluer , christian s'est engagé avec Ana.

Je dois dire que l'histoire tourne en rond pendant plus de la moitié du roman , mais après cela, la lecture est délicieuse il y a de l'émotion, du drame , du suspense est oui, mais dommage que tout cela démarre trop tardivement dans le récit .. 
La fin de la saga m'a plu mais cela reste sans surprise cela devait se terminer ainsi je pense.

Ecriture : toujours beaucoup trop de répétitions, fluide et simple 
Point positif : les personnages sont attachants, il y a de l'émotion, suspense ....  et une belle fin de saga
Point négatif : L'histoire tourne en rond dans une grande partie du livre.

Ma note : 15/20 

vendredi 24 février 2017

Hygiène de l'assassin de Amélie Nothomb

Titre: Hygiène de l'assassin
Auteur:  Amélie Nothomb

Genre: Contemporaine

Edition: Le Livre De Poche
Publier: 2014


Pages: 222 Pages
Prix: 5€10

Quatrième de couverture : 


Prétextat Tach, prix Nobel de littérature, n'a plus que deux mois à vivre.
Des journalistes du monde entier sollicitent des interviews de l'écrivain que sa misanthropie tient reclus depuis des années. Quatre seulement vont le rencontrer, dont il se jouera selon une dialectique où la mauvaise foi et la logique se télescopent. La cinquième lui tiendra tête, il se prendra au jeu. Si ce roman est presque entièrement dialogué, c'est qu'aucune forme ne s'apparente autant à la torture.
Les échanges, de simples interviews, virent peu à peu à l'interrogatoire, à un duel sans merci où se dessine alors un homme différent, en proie aux secrets les plus sombres. Premier roman d'une extraordinaire intensité, où Amélie Nothomb, 25 ans, manie la cruauté, le cynisme et l'ambiguïté avec un talent accompli.